spacer
spacer search

TFC online
Le Site Ultraviolet

Search
spacer
header
ACCUEIL
RÉSULTATS
ACTUALITÉ
TRANSFERTS
CLUB
PALMARÈS
EFFECTIF
FÉMININES
JEUNES
 
ACCUEIL arrow PALMARÈS arrow ARCHIVES 2002 arrow PORTRAIT> Kader Firoud, le visionnaire

PORTRAIT> Kader Firoud, le visionnaire Version imprimable
Ecrit par Jean-Jacques VIERNE pour France Football   
17-09-2002
Depuis samedi soir, Kader FIROUD n'est plus le recordman de longévité en tant qu'entraîneur de première division (782 matches). Détrôné par Guy Roux, l'ex-coach de Nîmes, Toulouse et Montpellier a été un grand personnage du football français...

Prédécesseur de Guy Roux sur les tablettes du record de longévité en tant qu'entraîneur de Division 1, Kader Firoud aujourd'hui âgé de quatre-vingt-deux ans, fut, de la Libération aux années 80, un grand personnage du football français.

Kader Firoud ne sera sans doute pas présent, le 21 septembre, au stade Abbé-Deschamps, pour célébrer ce qui devrait constituer le 784e match de Guy Roux en D1. L'homme est encore vert, mais des soucis familiaux risquent de le retenir dans le Gard ou en tout cas d'accaparer son esprit au moment de fêter le record de son successeur. Mais, même s'il ne se déplace pas, Kader Firoud sera forcément présent dans tous les esprits ce jour là tant il reste une des grandes figures du football français. Né le 10 octobre 1919, à Oran, fils d'un restaurateur. Firoud effectua d'excellentes études et devint instituteur. Mais le démon du football l'avait saisi très tôt, il brilla dans les équipes de jeunes de l'USM Oran et du Mouloudia, et sous l'Occupation, un match (officieux) Afrique du Nord-Métropole révéla les qualités de cet attaquant percutant. De 1942 à 1945, il opéra à Toulouse, où il recula au poste de demi-aile, avec un passage par l'équipe fédérale de Grenoble-Dauphiné. A la Libération, il devint professionnel à Saint-Etienne (1945-49), et arriva à Nîmes en 1949.

CONSIDERE COMME UN ENTRAINEUR DEFENSIF

Sous son capitanat, le club gardois monta immédiatement en D1, et batailla dès la saison suivante (1950-51) pour le titre. Kader connut le grand bonheur de devenir international une semaine avant son 32e anniversaire, le 3 octobre 1951, contre l'Angleterre à Highbury, et marqua un but... contre son camp à Vignal, dès la 4e minute, ce qui ne l'empêcha pas d'être très bon et de disputer les six rencontres de cette saison-là.
En 1954, un très grave accident de voiture mit fin à sa carrière de joueur. Il devint alors entraîneur (il avait passé ses diplômes dès 1951), dirigea Nîmes (1955-64), Toulouse (1964-67), passa par la direction des Sports de la toute jeune République algérienne (1967-68), revint à Nîmes (1969-78), et connut sa dernière expérience avec Louis Nicollin à Montpellier (1980-81). Parallèlement à sa carrière de joueur et d'entraîneur, cet homme ouvert et jovial tint un commerce de sports avec son épouse dans les années 50, puis, lors de son retour à Nîmes en 1969, embrassa la carrière de viticulteur dans son petit village de Fons, à une vingtaine de Kilomètres de sa ville d'adoption.
Sous sa direction, Nimes fut une équipe majeure du Championnat dans les années 1957-62. Trois fois, elle échoua pour le titre, barrée par le grand Reims : en 1958 (Reims la battit en plus en finale de la Coupe), en 1960 (où les Gardois avaient pourtant largement fait le trou avant de se faire reprendre en fin de parcours), et en 1962 (suite à une défaite le dernier jour au Parc face au Stade Français et à son buteur Skiba, un ex-nîmois). A cette époque, la C2 n'existait pas, la C3 n'était qu'une épreuve sur invitation, et le Nîmes Olympique n'obtint jamais la consécration européenne qu'il aurait méritée.
Les matches Reims-Nîmes étaient des événements, car la rivalité des deux clubs était aussi technique et tactique. Au jeu léché des Rémois, axé sur la possession du ballon, l'équipe de Kader opposait un football beaucoup plus direct. Firoud affirmait que le milieu de terrain ne l'intéressait pas et consacrait tous ses efforts à la farouche défense de son but et à l'attaque la plus rapide possible de celui de l'adversaire. Ses trois vertus théologales étaient le réalisme, l'engagement et l'enthousiasme.
Appuyé sur une défense très solide, commandée d'abord par l'international Maurice Laffont, un des anciens de Suède, Kader demandait à ses joueurs de mener des contres ultrarapides, avec des attaquants très percutants comme Rahis, Akesbi et Salaber, auxquels le puissant avant-centre Skiba, très bon finisseur lui aussi, ouvrait les brèches. Ses joueurs devaient prendre des risques dans les passes et surtout les tirs. Il possédait des défenseurs intransigeants (Bettache, Bandera, Venturi) et des milieux intelligents et travailleurs (Barlaguet, le Brésilien Constantino, Schwager, Djebaïlli) Il fut souvent considéré comme un entraîneur défensif, ce que contredisent les nombreux buts marqués par Nîmes à cette époque-là.

UN APOTRE DE LA VITESSE

Kader fut un visionnaire, estimant déjà en 1960 que la vitesse serait la reine des batailles du football, qu'il fallait alléger les calendriers et assurer à tous les clubs pros des conditions d'entraînement irréprochables. Il contribua beaucoup à instituer cette vérité aujourd'hui reconnue partout "qu'on joue comme on s'entraîne" (qui était aussi le credo des Rémois de Batteux, malgré leur opposition de style).
Au début des années 70, Nîmes connut encore une bonne période avec une équipe dont la vedette était Michel Mézy, l'actuel coach de Montpellier, et où brillèrent Adams, Augé, Kabyle, Vergnes, Schilcher, Dellamore, Pirmayer, les Roumains Pircalab et Voinea, le spectaculaire gardien Luigi Landi et le jeune débutant René Girard. Kader n'avait rien changé à ses idées, tout en s'adaptant à l'évolution du football. Servi par les aptitudes pédagogiques héritées de son premier métier, exigeant et rigoureux mais en même temps joyeux et enthousiaste, il est adoré de tous les joueurs qui passèrent sous sa coupe. Il aura été un grand serviteur du Nîmes Olmpique, mais surtout du football, la passion de sa vie, qu'il continue de suivre de près à travers Nîmes et Montpellier.

< Précédent   Suivant >
spacer
Dernières infos
Nombre de connectés
Il y a actuellement 3 invités en ligne

TFC online v4
1999-2014 LP design
Copyright 2000 - 2005 Miro International Pty Ltd. All rights reserved.
Mambo is Free Software released under the GNU/GPL License.
spacer