spacer
spacer search

TFC online
Le Site Ultraviolet

Search
spacer
header
ACCUEIL
RÉSULTATS
ACTUALITÉ
TRANSFERTS
CLUB
PALMARÈS
EFFECTIF
FÉMININES
JEUNES
 
ACCUEIL arrow ACTUALITÉ arrow DERNIÈRES INFOS arrow ENTREVUE> Leslie Djhone : «Mon objectif n'est pas qu'ils fassent 10 secondes aux 100 mètres !»

ENTREVUE> Leslie Djhone : «Mon objectif n'est pas qu'ils fassent 10 secondes aux 100 mètres !» Version imprimable
Ecrit par Sébastien BARRERE pour La Dépêche du Midi   
11-07-2015
Image«Tu l'as tué !» Jeudi, en stage de pré-saison à Rodez, William Matheus ressent une douleur à la cuisse. Le Brésilien met fin à son entraînement. Du haut de son mètre soixante-six, Adrien Regattin invective le longiligne Leslie Djhone. Avec humour, le virevoltant milieu de terrain toulousain reproche au nouveau préparateur physique la charge de travail infligée aux joueurs.

«On en bave» reconnaissent-ils en chœur. Si Leslie Djhone n'a aucune responsabilité dans la blessure de Matheus, il est en revanche coupable de faire suer ses protégés. Et il l'assume. L'ancien athlète, détenteur du record de France du 400 m et champion du monde sur le relais 4x400 en 2003, raconte sa «nouvelle» vie, où les crampons ont remplacé les pointes.

Vous êtes désormais préparateur physique. Comment s'est passée votre reconversion ?
En 2011, j'ai été gravement blessé et j'ai effectué ma rééducation au Médipôle. Ça m'a permis de découvrir et d'apprécier Toulouse et sa région. J'ai ensuite aidé Vincent Clerc (ailier du Stade Toulousain, NDLR) à revenir après sa blessure en l'accompagnant dans sa réathlétisation. Notre collaboration avait bien fonctionné, Vincent était content du résultat. Cela m'a donc conforté dans l'idée de m'orienter vers la préparation physique.

Et le TFC vous a sollicité pour intégrer le staff technique…
Il y a deux ans, j'ai rencontré Baptiste Hamid (préparateur physique en chef). Et on est resté en contact. Au mois d'avril dernier, Baptiste m'a dit : «Il y a eu un changement de coach. Ce serait peut-être intéressant que tu viennes apporter tes connaissances au club.» Dominique Arribagé et Mickaël Debève ont adhéré à ma philosophie. Ils m'ont donc proposé d'intégrer le staff et j'ai de suite répondu favorablement.

Concrètement, quelle est votre fonction au sein du staff ?
Baptiste s'occupe de la planification généralisée. Et moi j'apporte mon expérience sur tout ce qui est course, travail de pied… Je ne suis pas là pour révolutionner le jeu du TFC. Mon objectif n'est pas que les joueurs fassent 10 secondes aux 100 mètres. Moi je suis là pour m'adapter à leur sport et les faire progresser.

Au-delà de la préparation physique, vous leur parlez beaucoup, les encouragez…
Oui tout à fait. C'est facile de dire à un joueur : «Fais ci, fais ça !» Mais le manque d'explication peut engendrer de l'incompréhension et ce n'est pas le but. C'est pour cette raison que je communique beaucoup.

Comment s'est passée votre intégration ?
Très bien ! Je ne savais pas comment les joueurs allaient m'accueillir parce qu'on peut avoir des préjugés sur les personnes qui viennent d'un autre sport. Mais ils sont au courant que j'ai fait du sport de haut-niveau et je connais l'exigence que cela comporte. Ce qu'ils peuvent ressentir, comme le stress ou les doutes, moi aussi j'en suis passé par là. Ils savent avant tout que je suis là pour les faire progresser sur des aspects bien précis afin de ne pas revivre une saison aussi éprouvante que l'an dernier.

En quoi la préparation physique d'avant-saison diffère-t-elle de celle pratiquée durant la saison ?
En ce moment, on est sur le «gros œuvre», on fait courir les joueurs, ils multiplient les séances d'entraînement. Là, on peut vraiment travailler tous les jours en imposant une grosse charge de travail. Après quand la saison reprend, les matches s'enchaînent, les séances sont donc plus spécifiques, moins intenses.

Pour finir, quel joueur du TFC ferait un bon coureur de 400 mètres ?
C'est vrai qu'il y a de bons gabarits (rires). Tongo Doumbia, par exemple, possède le profil d'un coureur de 400. En plus il a du coffre. Mais je ne me projette pas en me disant : «Il faut que ce soit un bon coureur de 400.» Je me dis simplement : «Il faut qu'il soit le meilleur à son poste !»

TFC-Nîmes , aujourd'hui à L'Union

Les Toulousains débutent ce soir leur campagne de matches amicaux. Six rencontres viendront rythmer leur préparation jusqu'au coup d'envoi du Championnat, le dimanche 9 août (17h) au Stadium face à Saint-Étienne.

Le Tef ouvre donc le bal en affrontant Nîmes, pensionnaire de Ligue 2. Hier, le Comité national olympique et sportif français a d'ailleurs confirmé que les Crocodiles commenceront leur saison avec 8 points de pénalité en raison de leur implication dans une affaire de matches présumés truqués ; le club va faire appel.

Pour cette rencontre, Dominique Arribagé, l'entraîneur haut-garonnais, est privé de nombreux joueurs. Pesic et Spajic seront de retour lundi dans la Ville rose après avoir disputé l'Euro-U21 avec la Serbie. Autre absent : Blin, actuellement en Grèce où il participe à l'Euro-U19 avec les Bleus. Et l'infirmerie s'est remplie ces derniers jours : hormis Doumbia (mollet) et Aguilar (malléole), blessés de longue date, Veskovac (mollet), Matheus (quadriceps) et Dianessy (ischio-jambiers) sont également forfait pour ce premier match amical.

(1) TFC-Nîmes, à 19h, sur le terrain Georges-Beyney (anciennement Stade de Loudes), rue du Puy-de- Sancy, à L'Union. Entrée : 5 euros ; gratuit pour les moins de 12 ans.


< Précédent   Suivant >
spacer
Dernières infos
Nombre de connectés
Il y a actuellement 10 invités en ligne

TFC online v4
1999-2014 LP design
Copyright 2000 - 2005 Miro International Pty Ltd. All rights reserved.
Mambo is Free Software released under the GNU/GPL License.
spacer