spacer
spacer search

TFC online
Le Site Ultraviolet

Search
spacer
header
ACCUEIL
RÉSULTATS
ACTUALITÉ
TRANSFERTS
CLUB
PALMARÈS
EFFECTIF
FÉMININES
JEUNES
 
ACCUEIL arrow ACTUALITÉ arrow DERNIÈRES INFOS arrow ENTREVUE> Goicoechea : «Au TFC pour progresser»

ENTREVUE> Goicoechea : «Au TFC pour progresser» Version imprimable
Ecrit par Sébastien BARRERE pour La Dépêche du Midi   
22-07-2015
ImageLes nostalgiques espéraient Douchez. Les «utopistes» attendaient Ochoa. Mais c'est finalement Mauro Goicoechea qui gardera la cage toulousaine cette saison. Rencontre avec le portier uruguayen qui, à 27 ans, va découvrir son 4e championnat étranger.
Vous êtes arrivé lundi à Toulouse. Quelles sont vos premières sensations ?
Je suis très content d'être ici. La ville est très jolie, je me sens déjà très à l'aise dans le club aussi. Je suis heureux de l'opportunité qui m'est offerte. Je vais faire tout mon possible pour rendre la confiance que l'on m'a accordée.

Vous êtes en contact depuis longtemps avec le TFC ?
Non, tout a été très rapide. Un jour, les dirigeants m'ont contacté. Et le lendemain j'étais à Toulouse.

Pourquoi avoir choisi le TFC ?

L'offre était très intéressante. Personnellement, le défi de découvrir le championnat de France m'attirait particulièrement. Sportivement, c'est un progrès pour moi de rejoindre Toulouse.

Vous connaissez la Ligue 1 ?

Pas beaucoup. J'ai quand même vu quelques matches. En Uruguay, on suit avec attention le championnat de France, surtout depuis que Cavani, joueur très populaire au pays, évolue au PSG.

Le TFC est le 5e club de votre carrière, le 4e hors des frontières uruguayennes. Qu'avez-vous appris de ces différentes expériences à l'étranger ?
De chaque expérience, on retire des choses positives. Le football est différent dans chaque pays. Mais au-delà du foot, que ce soir en Italie (2012-2013), en Roumanie (2013-2014) ou au Portugal (2014-2015), j'ai été marqué par les cultures que j'ai découvertes.

Et votre passage à l'AS Roma ?
Quand je suis arrivé à la Roma, j'étais très jeune (il avait 24 ans, N.D.L.R.). Tous les joueurs aspirent à évoluer dans un grand club tel que la Roma. J'ai énormément appris en Italie, et cette expérience m'a beaucoup apporté sportivement et humainement aussi. C'était la première fois que je quittais mon pays, ça m'a permis de grandir.

Gardien de but est un poste où la communication est très importante. Est-ce un handicap de ne pas parler français ?
Chaque fois que j'arrive dans un nouveau pays, j'apprends les mots-clés dont j'ai besoin sur le terrain. Au début, il y a 3 ou 4 expressions à connaître. Mais après un ou deux matches et plusieurs entraînements, la langue ne sera plus un problème.

Quelques hispanophones (Trejo, Aguilar, Didot) composent l'effectif toulousain. Leur présence peut-elle faciliter votre intégration ?
Oui c'est très important pour moi. Dès mon arrivée, les joueurs m'ont guidé, aidé. Tous mes coéquipiers, pas uniquement ceux qui parlent espagnol, font des efforts pour se faire comprendre et pour essayer de me comprendre. Je ne suis pas arrivé depuis longtemps mais je me sens déjà à l'aise dans ce groupe.

L'an dernier, le TFC a connu une saison éprouvante et sa défense n'a pas brillé par son efficacité (64 buts encaissés). Vous suscitez beaucoup d'attente. En avez-vous conscience ?
Je n'ai pas analysé la situation du club la saison dernière. Je vais cependant essayer d'apporter mes qualités à cette équipe…

À titre personnel, vous avez également vécu une saison compliquée avec Arouca, dans le championnat portugais…
En effet, c'était une équipe modeste et on a lutté jusqu'à la fin de la saison pour ne pas descendre. Sur le plan personnel, je pense avoir réalisé un grand championnat. C'était une bonne expérience qui m'a permis de signer au TFC.

Aujourd'hui, comment vous sentez-vous physiquement ?
Je me sens très bien. J'ai effectué le début de la préparation d'avant-saison avec Arouca. En revanche, je n'ai pas pu m'entraîner correctement cette semaine car j'ai dû m'occuper d'affaires extra-sportives comme mon déménagement. Je ne pense pas que je serai dans le groupe pour affronter Montpellier (1) mais s'il le fallait, je pourrais jouer dès aujourd'hui !

(1) TFC-Montpellier, aujourd'hui à 19h au Parc des Sports de Millau. Entrée : 10 euros ; 5 euros pour les 14-18 ans ; gratuit pour les moins de 14 ans.

Et revoilà Tisserand !

Marcel Tisserand, prêté l'an dernier par Monaco, sera à nouveau Toulousain cette saison. Comme nous l'évoquions dans notre édition d'hier, le TFC recherchait activement un latéral droit pour concurrencer Pavle Ninkov et le Franco-Congolais faisait partie des pistes privilégiées par la cellule de recrutement. Les deux clubs sont tombés d'accord hier pour le prêt du joueur de 22 ans qui vient de prolonger son contrat d'un an avec l'ASM, soit jusqu'en 2019. La saison dernière, Marcel Tisserand a disputé 21 matches de Ligue 1 avec les Violets (17 titularisations, 1 passe décisive). Le Monégasque, arrivé sur le Rocher à l'âge de 16 ans en provenance de l'INF Clairefontaine, est donc la 2e recrue du TFC.

< Précédent   Suivant >
spacer
Dernières infos
Nombre de connectés
Il y a actuellement 21 invités en ligne

TFC online v4
1999-2014 LP design
Copyright 2000 - 2005 Miro International Pty Ltd. All rights reserved.
Mambo is Free Software released under the GNU/GPL License.
spacer