spacer
spacer search

TFC online
Le Site Ultraviolet

Search
spacer
header
ACCUEIL
RÉSULTATS
ACTUALITÉ
TRANSFERTS
CLUB
PALMARÈS
EFFECTIF
FÉMININES
JEUNES
 
ACCUEIL arrow ACTUALITÉ arrow DERNIÈRES INFOS arrow CLUB> Et si le Stadium était baptisé «Stade Just Fontaine»…

CLUB> Et si le Stadium était baptisé «Stade Just Fontaine»… Version imprimable
Ecrit par Sébastien BARRERE pour La Dépêche du Midi   
26-07-2015
ImageA moins d'un an de l'Euro, organisé en France, le moment serait peut-être venu de «personnifier» le Stadium municipal. L'idée, lancée par deux Toulousains, fait son chemin.

A l'instar du stade de Lens (Félix-Bollaert) ou celui de Saint-Étienne (Geoffroy-Guichard), le Stadium de Toulouse va-t-il porter le nom d'une personnalité locale ? C'est en tout cas le souhait de Philippe Armandary et Marc Bradfer. Les deux Toulousains, passionnés de football et de leur ville, «militent» pour que le Stadium soit baptisé «Stade Just Fontaine», en l'honneur du célèbre attaquant de l'équipe de France (21 sél., 30 buts), né à Marrakech mais installé dans la Ville rose depuis plus de 50 ans.

Fierté et humilité

Effectivement, quel meilleur ambassadeur pour Toulouse et son stade que «Justo» ? «J'en serais extrêmement flatté», assure l'ancien goleador avant de prévenir, dans un élan d'humilité : «Je n'ai rien demandé ! Je ne veux pas que l'on croie que c'est moi qui suis à l'origine de cette initiative.»

En tant que joueur, Just Fontaine n'a jamais porté les couleurs du TFC. En revanche, il a entraîné les Violets durant une saison (1978-1979).

Son meilleur souvenir au Stadium n'est cependant pas sportif mais il conditionnera le reste de sa vie. «En janvier 1960, je viens avec Reims jouer contre le TFC au Stadium. Ce jour-là on fait match nul (2-2), je marque d'ailleurs un but, se rappelle Just Fontaine, qui à bientôt 82 ans n'omet aucun détail. Deux de mes coéquipiers, qui venaient de nous rejoindre en provenance du TFC, embrassent une jeune femme.''Et moi je n'ai pas le droit à la bise'', lui ai-je lancé. Cette belle blonde deviendra mon épouse (rires) !»

Une notoriété mondiale

Trois mois après cette rencontre heureuse, l'avant-centre champenois se fracturera la jambe. Diminué par cette blessure, il mettra, à 29 ans, un terme à sa carrière de footballeur. Il a cependant eu le temps de marquer des générations d'amateurs de ballon rond. Et sa notoriété dépasse aujourd'hui les frontières de l'Hexagone. Détenteur du record de buts lors d'une édition de Coupe du monde (13 réalisations en 1958), Just Fontaine jouit d'une forte popularité dans le monde entier. L'an dernier au Brésil, il a reçu un Soulier d'Or des mains de Ronaldo (le Brésilien) et de Michel Platini. Trophée qui récompense son exploit lors du Mondial suédois.

Si Just Fontaine a toute la légitimité pour donner son nom au Stadium, la balle est désormais dans le camp de la mairie, propriétaire de l'enceinte.

«Toulouse , c'est sa ville !»


Marc Bradfer, qui a notamment écrit un livre sur Just Fontaine (1), nous explique la genèse du projet.

Pourquoi militez-vous pour donner le nom de Just Fontaine au Stadium ?
La carrière de Just Fontaine fut exceptionnelle. Sa notoriété dépasse les frontières nationales. Mais au-delà de ses exploits sportifs, c'est un homme très attachant : aimable, généreux, débonnaire… Plusieurs stades en France portent déjà son nom mais aucun ne possède la capacité du Stadium. Et puis Toulouse, c'est sa ville, ça fait plus de 50 ans qu'il y vit.

La décision de baptiser le Stadium appartient à la mairie de Toulouse. Où en est le dossier ?
En septembre, je dois rencontrer M. Moudenc, le maire, pour échanger avec lui à ce sujet. Mme Arribagé, adjointe aux Sports, a récemment expliqué qu'elle était favorable à ce qu'une grande infrastructure de la Ville porte le nom de Just Fontaine. M. Moudenc envisage, quant à lui, de baptiser une partie des tribunes du Stadium. Mais ce n'est pas seulement une tribune qui acclamait «Justo» lorsqu'il marquait, mais le stade entier !

À l'heure où les enceintes portent désormais le nom de grandes marques, votre projet a-t-il des chances d'aboutir ?
Le «naming» est, en effet, une issue que je redoute. Le Stadium est un lieu mythique et je regretterais qu'il porte le nom d'une grande marque. Je pourrais résumer la situation ainsi : ce qui compte n'est pas ce qui se compte !

(1) « Just 13 ! », aux éditions Elytis.

< Précédent   Suivant >
spacer
Dernières infos
Nombre de connectés
Il y a actuellement 75 invités en ligne

TFC online v4
1999-2014 LP design
Copyright 2000 - 2005 Miro International Pty Ltd. All rights reserved.
Mambo is Free Software released under the GNU/GPL License.
spacer