spacer
spacer search

TFC online
Le Site Ultraviolet

Search
spacer
header
ACCUEIL
RÉSULTATS
ACTUALITÉ
TRANSFERTS
CLUB
PALMARÈS
EFFECTIF
FÉMININES
JEUNES
 
ACCUEIL arrow ACTUALITÉ arrow DERNIÈRES INFOS arrow ENTREVUE> Braithwaite : «Plus complice que jamais avec Wissam»

ENTREVUE> Braithwaite : «Plus complice que jamais avec Wissam» Version imprimable
Ecrit par Patrick DESPREZ pour La Dépêche du Midi   
27-07-2015
ImageL'an passé, à même époque, il avait sacrifié à sa coupe d'été : 10 cm de tonte. Cette année, il a renoncé : « J'ai décidé de garder mes cheveux en l'état. La chaleur, finalement, je m'y suis habitué… » Une saison et un bébé plus tard, Martin Braithwaite, 24 ans, 1m80-77kg, qui avait explosé dès son arrivée au mois d'août 2013, n'a pas changé : pro, dispo, rigolo – côté cour comme côté jardin. Autrement formulé, l'avant-centre danois (8 sél., 1 but), lié aux Violets jusqu'en 2017, continue d'aller droit au but. Non sans humour. Voire un peu de folie.

Entretien vérité.

Martin, malgré ces deux nuls contre le Montpellier-Hérault (2-2) et la Real Sociedad (1-1), l'équipe monte indiscutablement en régime, non ?
C'est sûr : physiquement, on commence à être bien. Alors que les deux premières rencontres (Nîmes 2-0, AC Ajaccio 2-0), nous étions un peu dans le dur ; je nous sens mieux. Oui, dans quinze jours, ça devrait être nickel.

Vous aussi, paraissez déjà en forme…
Pendant la trêve, j'ai travaillé. Je suis resté ici parce que j'étais blessé (entorse cheville gauche contractée à Guingamp lors de l'avant-dernière journée).

Pas de vacances, alors !
Si-si, une bonne semaine à Majorque.

Au passage, la paternité : pas trop éprouvant ?
La vie change, pour sûr. Mais quand tu rentres le soir chez toi et que tu vois le petit bout avec sa maman, c'est réconfortant. Surtout lorsque tu es crevé. Roméo a désormais 3 mois, c'est un régal pour nous.

Revenons à votre blessure. Elle vous a fait décliner la sélection mi-juin.
Toujours dommageable. Perso, je suis très fier de porter les couleurs de mon pays. C'est comme ça : en début de saison, ce fut à cause de mon genou (entorse ligament latéral interne côté gauche, 4eJ)…

La prochaine échéance, avec la réception de l'Albanie le 4 septembre, risque fort d'être cruciale puisque les deux nations sont 2es ex æquo à 2 points du Portugal !
Absolument. J'espère être de la partie et je m'imagine déjà disputer l'Euro en France – et pourquoi pas au Stadium… Bon, pour cela, il faut cravacher en club.

En 4 amicaux, avec 1 but plus 1 passe et 1 avant-dernière, Martin Braithwaite se donne toutes les chances…
Je suis attaquant ; je veux marquer, je dois être décisif.

Et vous vous entendez plus que jamais avec Ben Yedder…
Notre complicité se voit, non ? Aujourd'hui, je me débrouille bien en français, donc c'est d'autant plus facile avec Wissam. La semaine à l'entraînement, le week-end avant et pendant les matches, notre but est de discuter tous les deux pour trouver comment on peut faire mal à l'adversaire. On essaye constamment de, disons, fluidifier notre relation.

à ce propos, WBY décroche quasi systématiquement maintenant.
C'est vrai, il se positionne plus bas. On ne joue plus sur la même ligne. Après, nous bougeons énormément ; tant pis pour les défenseurs…

Au fait, si jamais il est transféré…
Wiss' a démontré qu'il faisait partie des meilleurs joueurs du Championnat ; il mérite de partir dans un top-club. D'un autre côté, plus égoïstement, j'espère qu'il va rester avec nous. Car je sens qu'on peut faire une grande saison. J'en suis même convaincu.

Pourquoi ?
Parce qu'il suffit que l'on soit plus régulier. Qu'on se mette davantage de pression ; qu'on ait la gagne, quoi. Il ne s'agit pas seulement de jouer quand on est dans la merde… On est capables d'enchaîner. Et…

Oui…
Sachons profiter du staff qui est de tout premier ordre : entraîneurs, préparateurs, docs, kinés, etc.

Un mot, justement, sur Dominique Arribagé.
Il ne se contente pas de dire ''Il faut faire ça'', il nous livre les clés pour. Les solutions pour résoudre nos problèmes, il n'y a que ça de vrai au foot ! Dominique sait également donner beaucoup de confiance, puis il connaît très bien chaque joueur. Il s'attelle à faire évoluer chacun en fonction de ses qualités propres. Par exemple, lorsqu'Alex (Pesic) est aligné, l'équipe ne joue pas pareil. Lui et moi n'avons pas le même jeu.

Même si, je le répète, nous bénéficions d'une grande liberté. Sur le terrain, il faut sentir les choses.

Défensivement aussi, y' a du neuf chez les Violets !
Le coach sait ce qu'il veut ; on écoute, on bosse. C'est surtout dans notre positionnement, notre replacement, qu'on devait s'améliorer.

Mouiller le maillot, ça vous connaît. Avez-vous conscience d'être un des chouchous du Stadium ?
OK, j'ai envie de donner en échange. Je suis très content ici : Toulouse ce n'est pas qu'un club, c'est ma ville aussi dorénavant. Je veux emmener le TFC plus haut.

Jusqu'où ?
L'Europe. Jouer l'Europe l'année d'après, oui c'est ça. D'où top 6. Dans une saison, il faut accrocher quelque chose. Sinon tu ne peux pas être heureux. C'est ma philosophie. Ne serait-ce que pour voir notre stade en feu à l'image de Lille (3-2 après avoir été menés 2 fois = le match du maintien en date du 10 mai)...

Votre but ce jour-là, celui de la victoire, est-ce le plus beau avec le Toulouse FC ?
Le plus important, en tout cas.

Quelle ambition nourrissez-vous pour 2015-2016 ?
L'année passée, je m'étais fixé comme objectif 14 buts (le double de sa première saison) ; j'ai été blessé, je n'y suis pas arrivé (il s'est arrêté à 6). On verra bien, mais une chose est sûre : je ne me suis jamais senti aussi fort de toute ma carrière.

Le chiffre : 3

buts encaissés en 4 rencontres. Ce qui équivaut à un ratio de 0,75/match. à ce «rythme» là, si on se projette en extrapolant pas mal, certes, les protégés de l'ancien libero toulousain en seraient, sur 38 journées de Championnat, à 28,5 buts concédés. Comparé au dernier exercice, le Tef de se classer entre les 1re et 2e défenses de L1 !! Bien sûr c'est du foot-fiction, mais bon…

Reggae, réflexion et les 2 Ronaldo

De son casque sort du hip-hop et surtout du reggae – «mes origines guyanaises» dit-il ; le natif d'Esbjerg, son ancien club au pays, ne se focalise pas en revanche sur une chanson particulière. Rayon livres, l'homme cheveu au vent n'a pas d'auteur fétiche là aussi, mais raffole d'ouvrages ayant trait à la spiritualité : «Réfléchir, ça stimule…» Comme au cinéma. «Les films d'action tu imagines sans souci la fin, raconte-t-il avec ses mots. Le bonhomme tue les méchants avec son pistolet et va retrouver la dame. Moi, j'aime participer à l'intrigue. Thrillers et mystères, c'est ce que je préfère.» à part ça, si on revient au ballon rond, Ronaldo le Brésilien reste pour lui le meilleur de tous les temps. Même s'il ne dénigre nullement l'autre Ronaldo ni Messi.

Dernière mise à jour : ( 27-07-2015 )
< Précédent   Suivant >
spacer
Dernières infos
Nombre de connectés
Il y a actuellement 26 invités en ligne

TFC online v4
1999-2014 LP design
Copyright 2000 - 2005 Miro International Pty Ltd. All rights reserved.
Mambo is Free Software released under the GNU/GPL License.
spacer